Le

Associé à Emmanuel Lucien et à Stéphane Dath, Philippe Quintais a ajouté une nouvelle ligne dorée à son prestigieux palmarès en remportant, dans un boulodrome Marcel Oliver plein à craquer, la seconde édition de La Grande Finale du circuit PPF face à Damien Hureau, Jérémy Darodes et Kévin Malbec (13-6). Chez les féminines, les vice-championnes du monde 2013, emmenées par une Angélique Papon survoltée, étaient un ton au-dessus.

Il n’a rien lâché. Jusqu’à sa dernière boule jouée, Philippe Quintais a mené d’une main de fer son équipe jusqu’à la victoire. Tout de noir vêtu, tel un All Black enragé, l’un des joueurs les plus titrés de la planète voulait effacer cette demi-finale perdue en décembre 2013 contre Fazzino au bout du suspens. Epaulé par un Manu Lucien qui a « mangé » le bouchon au point et par le revenant Stéphane Dath, l’appelé de la dernière heure pour palier le forfait de Philippe Suchaud, Quintais n’a jamais tremblé, déroulant sa légendaire science du jeu et son talent dans un rôle de milieu taillé pour lui. « C’est une belle victoire mais il a fallu traverser de nombreux obstacles pour soulever le trophée », a-t-il expliqué.
Invaincu dans cette seconde édition de La Grande Finale, le trio Lucien/Quintais/Dath a écarté avec autorité tous les prétendants à la victoire. En demi-finale, Christian Fazzino (avec Chioni et Sarrio), éreinté par une deuxième journée éprouvante, n’a pu renverser la montagne Quintais. En poule des quarts de finale, ce sont les récents lauréats du Trophée des Villes, les Dracénois Rocher/Robineau/Fournié qui ont plié malgré le soutien du public, tout comme Hureau/Darodes/Malbec pour un avant-goût de finale avant l’heure.

Intégrées pour la première fois au menu de la Grande Finale PPF, les huit triplettes féminines ont offert un spectacle de très haute volée, suscitant le respect d’un public séduit et impressionnée par le niveau de jeu proposé. Au final, les vice-championnes du monde 2013 (Angélique Papon, Audrey Bandiera et Ludivine d’Isidoro) ont été les plus constantes, à l’image de la revanche de la finale du Mondial-2013 contre les Thaïlandaises dès la première partie de poule. Si la meilleure nation au monde a déçu (battue en barrage des quarts de finale contre les futures finalistes 1-13), Papon a trouvé le juste équilibre pour entraîner dans son sillage D’Isidoro et Bandiera. En finale, le savant mélange d’expérience (Schopp) et de jeunesse  pétrie de talent (Rodriguez et Peyrot) n’a  pas suffi pour freiner les ardeurs d’Angélique, promue marquise de Draguignan.

Organisée pour la deuxième fois consécutive dans le Var, cette 2e Grande Finale a connu un franc succès populaire, avec un Boulodrome Marcel Oliver déjà trop petit dès le jeudi. Avec  deux demi-finales et deux finales en direct à la télévision, une organisation sans fausse note,  PPF est définitivement entré dans la cour des grands. Alain Cantarutti, le président de la FFPJP, présent dès la première journée, n’a pas manqué de souligner «le niveau d’excellence de la compétition qui tire la pétanque vers le haut ». Rendez-vous dès le 4 avril, pour le lancement de la saison 3 à Cannes. 

INFOS EN PLUS.
Christian Fazzino et Natawan Fuengsanit ont remporté le concours de tir de précision. Fazzino a dominé en finale Romain Fournié (36-30) tandis que la championne du monde thaïlandaise a pris le meilleur sur Marie-Christine Virebayre (31-27).

Dès le lendemain de La Grande Finale, les organisateurs des étapes PPF ont participé à l’Assemblée Générale de l’association aux côtés du bureau directeur de l’association. La veille, PPF avait convié les présidents ou représentants des clubs à un dîner au Casino de Sainte-Maxime.

RESULTATS
Grande Finale messieurs
Finale : Quintais/Lucien/Dath bat Hureau/Darodes/Malbec 13-9
Demi-finales : Quintais bat Fazzino/Chioni/Sarrio 13-8; Hureau bat Rizzi/Galleau/Rio 13-7
Quarts de finale :
Poule 1 : Rocher bat Rizzi 13-11 ; Quintais bat Olmos 13-6
GG : Quintais bat Rocher 13-7 PP : Rizzi bat Olmos/Bezandry/Winterstein 13-11
Barrage : Rizzi bat Rocher/Fournié/Robineau 13-6
Poule 2 : Hureau bat Fazzino 13-10 ; Lacroix bat Renaud 13-10
GG : Hureau bat Lacroix 13-11 PP : Fazzino bat Renaud/Puccinelli/Cortes 13-8
Barrage : Fazzino bat Lacroix/Laurenti/Le Boursicaud 13-4

Huitième de finale : 

Poule 1 : Rocher bat Gimenez 13-10 ; Fazzino bat Foucou 13-3
GG : Fazzino bat Rocher 13-11 PP :  Gimenez bat Foucou 13-1
Barrage : Rocher bat Gimenez 13-1
Poule 2 : Savin bat Dubois 13-4 ; Olmos bat Hureau 13-4
GG : Olmos bat Savin 13-11 PP : Hureau bat Dubois 13-11
Barrage : Olmos bat Savin 13-4

Poule 3 : Lucien bat Gasparini 13-9 ; H. Lacroix bat N'Guyen Van 13-11
GG : H. Lacroix bat Lucien 13-9 PP : Gasparini bat N'Guyen Van 13-0
Barrage : Lucien bat Gasparini 13-10
Poule 4 : Rizzi bat Blanc 13-12 ; Renaud bat Rayne 13-7
GG : Rizzi bat Renaud 13-12 PP : Rayne bat Blanc 13-5
Barrage : Renaud bat Rayne 13-6

Grande Finale dames

Finale : Bandiera/ D'Isidoro/Papon bat Peyrot/Rodriguez/Schopp 13-4
Demi-finales : Bandiera bat Lapoutge/Frigara /Mayaudon 13-10
Peyrot bat Virebayre/Maillard/Zandrini 13-9

Quarts de finale :
Poule 1
Bandiera bat Thaïlande 13-10 ; Peyrot bat Lovet 13-10
GG : Bandiera bat Peyrot 13-4
PP : Thaïlande bat Lovet/Viens/Uhri 13-8
Barrage : Peyrot bat Thaïlande 13-1
Poule 2
Virebayre bat Picard 13-12 ; Kozohorsky bat Lapoutge 13-10
GG : Virebayre bat Kozohorsky 13-9
PP : Lapoutge bat Picard/Aballache/Fernandez 13-10
Barrage : Lapoutge bat Kozohorsky/Mattei/Randrianarizafy 13-9

 

Partager