Tag: boules


PPF TOUR Blangy: Machnik tire le gros lot

Blangy-sur-Bresle a été fidèle à sa réputation. Avec 640 triplettes et 168 doublettes féminines, la 6e étape du PPF TOUR, organisée par la Société d’Education Physique de Blangy-Bouttencourt a battu tous les records de participation, sans parler des concours annexes qui ont débordé de plaisir et d’enthousiasme. Le « Boulestock » de la pétanque n’a jamais aussi bien porté son nom. Ses milliers de véhicules, de camping-cars stationnés autour de la base de loisirs, ses tentes plantées sur des centaines d’hectares, ses files d’attente dans les allées pour se rafraîchir rappellent que Blangy est unique. Dans cette région de la Basse Normandie, on aime le sport, la pétanque, la convivialité mais surtout la compétition. Il n’y a qu’à observer le niveau moyen du tournoi, très compact. Blangy demande des capacités hors normes pour les joueuses et joueurs, du fait d’une première journée (samedi) très éprouvante et usante compte tenu du nombre d’équipes. Un fait marquant qui a poussé le jury du tournoi a décalé au dimanche matin la programmation des 16e de finale pour éviter de finir à une heure avancée de la nuit. Une sage décision appréciée par les joueurs, surtout que la météo, capricieuse samedi, s’est nettement améliorée...

Voir plus

La Grande Finale PPF : Quintais, Papon La Grande Classe

Associé à Emmanuel Lucien et à Stéphane Dath, Philippe Quintais a ajouté une nouvelle ligne dorée à son prestigieux palmarès en remportant, dans un boulodrome Marcel Oliver plein à craquer, la seconde édition de La Grande Finale du circuit PPF face à Damien Hureau, Jérémy Darodes et Kévin Malbec (13-6). Chez les féminines, les vice-championnes du monde 2013, emmenées par une Angélique Papon survoltée, étaient un ton au-dessus. Il n’a rien lâché. Jusqu’à sa dernière boule jouée, Philippe Quintais a mené d’une main de fer son équipe jusqu’à la victoire. Tout de noir vêtu, tel un All Black enragé, l’un des joueurs les plus titrés de la planète voulait effacer cette demi-finale perdue en décembre 2013 contre Fazzino au bout du suspens. Epaulé par un Manu Lucien qui a « mangé » le bouchon au point et par le revenant Stéphane Dath, l’appelé de la dernière heure pour palier le forfait de Philippe Suchaud, Quintais n’a jamais tremblé, déroulant sa légendaire science du jeu et son talent dans un rôle de milieu taillé pour lui. « C’est une belle victoire mais il a fallu traverser de nombreux obstacles pour soulever le trophée », a-t-il expliqué. Invaincu dans cette seconde édition de La Grande Finale,...

Voir plus