PPF TOUR Mende: Gasparini monte en grade

La porte était grande ouverte et Matthieu GASPARINI n’a pas laissé passer l’occasion de s’y engouffrer en envie et détermination. Une semaine après sa finale perdue à Blangy-sur-Bresle, le chevelu de l’AB Saint-Maur des Fossés (Val de Marne) a été intransigeant en Lozère. Associé à Mende aux discrets mais talentueux Sylvain BONNET (déjà finaliste à Cannes en ouverture de saison) et Kevin MEISS (quart de finaliste à Andrézieux-Bouthéon), l’ancien numéro 1 du classement des Nationaux a remporté la 7e étape du PPF TOUR 2016 en dominant en finale la solide triplette malgache ANDRIANTSHENO-RAKOTONINOSY-RAMAMINIRINA (13-7) que l’on retrouvera cet été sur les Masters.

Pourtant, rien n’a été simple pour Matthieu GASPARINI, Sylvain BONNET et Kevin MEISS. Samedi, lors de la première journée, leur niveau de jeu n’a pas été constant, juste suffisant pour atteindre les 8e de finale dimanche matin. Face à Bruno GIRE dans un duel au stade des demi-finales qui allait choisir le futur leader du PPF TOUR 2016 (Frédéric MACHNIK n’avait pas effectué le déplacement en Lozère et sera resté leader sans porter la tunique jaune), le trio s’en est sorti grâce à un « coup de bouchon » salvateur qui leur a permis de coiffer sur le fil le lauréat d’Andrézieux-Bouthéon, orphelin de Radnic et Margerit, mais bien épaulé par Stéphane DURAND et Bernard DELAYE. Une réussite qui a le mérite de valider la régularité exemplaire de GASPARINI depuis le début de la saison 4 (quarts de finaliste à Cannes et Sedan, finaliste à Blangy et vainqueur à Mende).

Personne ne peut se targuer d’une telle moisson de points (25) après 7 étapes. Le nouveau leader va donc pouvoir savourer même si son trône reste fragile avant la nouvelle étape de Valréas sur des jeux enfin surchauffés. Si le sociétaire de l’ABBSM a le sourire, d’autres font la grimace. Romain FOURNIE, victorieux à Draguignan, a calé en 8e de finale avec à ses côtés le Lyonnais Christophe SARRIO, toujours à zéro point en 2016. ADAM, HATCHADOURIAN, HELFRICK, SOLANA, RANDRIAMANANTANY, DELFORGE, CANO, BENHAIM, GARGOWITCH, DAUPHANT, N’GUYEN VAN, SALVINI, WINTERSTEIN, MARGERIT ont également manqué le coche en Lozère, ce qui n’est pas le cas de BONNET et MEISS, qui profitent des 12 points accordés aux vainqueurs pour effectuer une superbe opération comptable au classement du PPF TOUR (Bonnet désormais 2e et Meiss 5e). PUCCINELLI-DELYS-BAUER décollent pour leur part avec une demi-finale à leur actif. De toute évidence, la hiérarchie, qui ne cesse d’être bousculée, va certainement inciter quelques têtes d’affiche encore bredouilles à se remobiliser sous peine d’une grosse désillusion.

Chez les féminines, le tableau, très ouvert, a donné lieu à de belles empoignades. Au final, ce sont les expérimentées Fabienne CHAPUS (finaliste de La Grande Finale PPF en janvier 2016) et Muriel SCUDERI qui se sont imposées en finale face à Corinne MATTEI et Léa ESCODA, qui montent en régime avec l’approche des grands rendez-vous estivaux. Audrey MARTINEZ, toujours aussi régulière (finaliste à Fréjus et Andrézieux, demi-finaliste à Mende), confirme son excellente saison 2015 et s’affirme comme une valeur sûre du circuit.

SUPRANATIONAL MENDE LOZERE – ETAPE 7  PPF TOUR 2016
203 triplettes.
Finale :
Gasparini-Bonnet-Meiss (N.H) bat Madagascar 13-7
Demi-finales : Gasparini-Bonnet-Meiss (N.H) bat Gire-Durand-Delaye (N.H) 13-11 ; Madagascar bat Puccinelli-Delys-Bauer (Boule de l’Elysée Salon de Provence 13) 13-8

NATIONAL VILLE  DE MENDE – ETAPE 6  PPF TOUR 2016
67 doublettes.
Finale :
Chapus-Scuderi (Salindres 30) bat Mattei-Escoda (N.H) 13-7
Demi-Finales : Chapus-Scuderi (Salindres 30) bat Bresson-Salson (Pétanqueurs Barrabans 48) 13-8 ; Mattei-Escoda (N.H) bat Martinez-Camboulas (Pétanque Mèze 34) 13-9

CLASSEMENT ET COMPTE RENDU

http://www.petanquefrancaise.com/wp-content/uploads/PETANQUE_Analyse_et_Bilan_Etape_7_PPF_TOUR_2016_Mende.pdf