PPF TOUR by AnaHome Immobilier ANDREZIEUX : Quintais-Suchaud immortels, la jeunesse au pouvoir

La troisième étape du Circuit PPF TOUR 2017 by Anahome Immobilier Orezza a tenu toutes ses promesses sous le soleil pour le plus grand bonheur de Jean-Philippe Soricotti et toute son équipe.  Le carré d'honneur, plein à craquer, a offert de très belles confrontations pour cette seconde journée consacrée aux phases finales. On s'attendait à des révélations, on a eu droit à des confirmations. Quart de finaliste, le champion du monde Jeunes Joseph MOLINAS (Pétanque des Canuts) a grappillé deux points précieux qui lui permettent de s'installer seul en tête du classement du PPF TOUR 2017 by AnaHome Immobilier Orezza.

Seul aux commandes devant les poids lourds de la pétanque mondiale: Philippe QUINTAIS et Philippe SUCHAUD, victorieux de la finale en compagnie du local Angel PINTADO; Henri LACROIX, Dylan ROCHER et Stéphane ROBINEAU, battus en demie par Quintais mais propulsés à 12 unités grâce à leur finale de l'étape 2 à Fréjus la semaine dernière; Kevin MALBEC et Angy SAVIN, les lauréats de la superbe étape fréjussienne et tenant du titre de La Grande Finale PPF. Le 8e mercenaire n'est autre que le champion de France triplette 2016, Ludovic MONTORO, toujours placé (finaliste à Andrézieux et demi-finaliste à Fréjus) dans la discrétion.Un club de 11 avec en prime les vainqueurs de Cannes (RANGUE-DUBREUIL-ROUSSEAU) teinté d'or et de titres internationaux et déjà au sommet de la pyramide du PPF TOUR avant Lyon, l'une des nouveautés du circuit 2017. A noter les deux points empilés par l'International espoir Mickaël BONETTO et David RIVIERA, à l'aise depuis leur finale à Cannes en ouverture de circuit et qui vont atteindre les 10 unités. A noter le nouveau zéro pointé de Christian FAZZINO, toujours bredouille en 3 étapes.

Chez les féminines, le statut de leader n'a pas souri à Schopp-Maillard, battues en 8e de finale par l'équipe de France Espoirs d'Elodie ESTEVE (avec Aurélie BORIES), victorieuse de la La Grande Finale PPF à Fréjus en janvier 2017 avec notamment Emma PICARD, demi-finaliste lors de l'étape fréjussienne et toujours en lice à Andrézieux. La pensionnaire de Rive de Gier, qui apprécie ANndrézieux, n'a pas laissé l'occasion d'endosser la tunique jaune de leader du PPF TOUR 2017 aux côtés d'Angélique ZANDRINI. Une victoire express en finale face à ses partenaires du groupe France Espoirs (BORIES-ESTEVE) et une confirmation d'un talent précoce qui s'émancipe depuis sa victoire lors de la Grande Finale PPF. MOLINAS-PICARD, voilà un nouveau tandem installé sur le toit du PPF TOUR. Avec autorité. Les anciens n'ont qu'à bien se tenir.

CLASSEMENT PPF TOUR 2017
http://www.petanquefrancaise.com/wp-content/uploads/Classement_PPF_TOUR_Messieurs_Round_3.pdf

http://www.petanquefrancaise.com/wp-content/uploads/Classement_PPF_TOUR_Dames_Round_3.pdf
http://www.petanquefrancaise.com/wp-content/uploads/Classement_PPF_TOUR_Clubs_Comites_Round_3.pdf

NATIONAL FEMININ : 

FINALE: Zandrini Picard 13 France Espoir (Bories Esteve) 0

Demi-finales
Zandrini Picard bat Bauduin Morotti 13-9
France Espoir (Bories Esteve) bat Barretini Rado 13-12

Quart de finale
Zandrini Picard bat Suède 13 à 4
France Espoir (Bories Esteve) bat Large Sauvignet 13 à 11 
Barretini Rado bat Cegarra Beydon 13 à 8
Bauduin Morotti bat Badet Frerie 13 à 7

8e Finale National
Cegarra Beydon 13 bat Goubert Marmet 0
Suède 13 bat Romuald Falcon 9
Morotti Bauduin 13 bat Hiot Bornes 12
Ruggieri Bouillanne 12 perd contre Large Sauvignet 13
Pesseat Sassolas 7 perd contre Badet Frerie 13
Maillard Schopp 4 perd contre Bories Esteve 13
Zandrini Picard 13 bat Duc Grand 5
Radosavljevic Barretini 13 contre Molle Charousset 8

INTERNATIONAL : 
Finale : 
Simon Cortes (Gourdon) Sébastien Da Cunha (Gourdon) associé au champion de France triplette 2016 Ludovic Montoro (Abc Draguignan) 1 
vs Philippe Quintais (Oleron Pétanque Elite) Philippe Suchaud (Pétanque Arlancoise) et Angel Pintado (Pétanque Envol Andrézieux) 13

Demi-finales:
Cortes Simon, Ludovic Montoro et Sébastien Da Cunha bat Ouhadia Mustapha, Philippe Gay et Balci Erdal 13 à 0
Rocher Dylan, Henri Lacroix et Stéphane Robineau vs Quintais Philippe, Angel Pintado et Philippe Suchaud 13 à 10 

Quart de finale : 
Cortes Simon, Ludovic Montoro et Sébastien Da Cunha bat Bonetto Mickael, Riviera David et Deslys Gino 13 à 9 
Rocher Dylan, Henri Lacroix et Stéphane Robineau bat Gasparini Mathieu, Mickael Rosatti et Alexandre Mallet 13 à 6 
Ouhadia Mustapha, Philippe Gay et Balci Erdal bat Molinas Tyson, Jean Michel Puccinelli et Michel Loy 13 à 10
Quintais Philippe, Angel Pintado et Philippe Suchaud bat Lagier Jérôme, Jérémy Hubert et Thierry Bluette 13 à 7

8e de finale
Bonetto bat Cailloce 13 à 5
Gasparini bat Piétri 13 à 1
Quintais bat Dionisi 13 à 5
Ouahadia bat Fazzino 13 à 5
Cortes bat Lakhal 13 à 8
Rocher bat Malbec 13 à 12 
Molinas Tyson bat Laurenti 13 à 5
Lagier bat Foyot 13 à 8

Qualifiés pour les quarts de finale 
Bonetto Mickael, Riviera David et Deslys Gino
Gasparini Mathieu, Mickael Rosatti et Alexandre Mallet
Quintais Philippe, Angel Pintado et Philippe Suchaud
Ouhadia Mustapha, Philippe Gay et Balci Erdal
Cortes Simon, Ludovic Montoro et Sébastien Da Cunha
Rocher Dylan, Henri Lacroix et Stéphane Robineau
Molinas Tyson, Jean Michel Puccinelli et Michel Loy
Lagier Jérôme, Jérémy Hubert et Thierry Bluette

Equipes qualifiées pour les 8è de finale :
Fazzino Christian, Sarrio Christophe et Fournié Romain
Rocher Dylan, Lacroix Henri et Robineau Stéphane
Cailloce Didier, Modeste Joseph et Tripier Stéphane
Dubois Antoine, Malbec Kévin et Molinas Fernand
Bonetto Mickael, Riviera David et Deslys Gino
Molinas Joseph, Loy Michel et Puccinelli Jean Michel
Cortes Simon, Da Cunha Sébastien et Montoro Ludovic
Pietri Philippe, Hatchadourian Michel et Lucchesi Pierre
Dionisi Pascal, Kévin Philipson et N'Diaye François
Lakhal Khaled, Patrick Hervo et Grégory Caumel
Quintais Philippe, Angel Pintado et Philippe Suchaud
Foyot Jean Marc, Jean Feltain et Chris Helfrick
Lagier Jérôme, Jérémy Hubert et Thierry Bluette
Ouahadia Mustapha, Philippe Gay et Balci Erdal
Gasparini Mathieu, Alexandre Mallet et Mickael Rosati