Le

Pour ses grands débuts au sein de la famille de Passion Pétanque Française, l’Amicale Boule du Tivoli a rempli pleinement ses objectifs. Un plateau dense et homogène ; de la chaleur réconfortante pour les joueurs après un printemps arrosé ; des jeux très techniques sur le carré d’honneur ; et enfin une superbe finale sur le papier. Si on attendait logiquement les grandissimes favoris Dylan ROCHER, Stéphane ROBINEAU et Jean-Philippe CHIONI, la montée en puissance des Vauclusiens Bernard BENHAIM, Brendon CANO et Mayki OINNE a été impressionnante tout au long du week-end.

Dès la sortie des poules, le trio s’est en effet offert le scalp de SAISSI et LIEBALLE (13-12) - quart de finaliste à Fréjus après avoir battu Rocher-Lacroix-Robineau et Quintais-Suchaud-Lucien - avant de dérouler jusqu’en finale avec autorité et maîtrise. Déjà l’an dernier, BENHAIM et CANO s’étaient distingués avec une saison exceptionnelle qui leur avait permis de figurer dans la pré-liste qualificative de La Grande Finale 2015-16. Cette année, les deux joueurs de la JBAG Carpentras n’avaient pas encore brillé sous les feux du PPF TOUR. A Valréas, accompagné du prometteur Maiky OINNE au tir dévastateur, ils ont résisté jusqu’au bout, faisant tomber en finale ROCHER-ROBINEAU-CHIONI (13-2) sans la moindre contestation possible. « J’attendais cette victoire avec impatience », a relevé Brendon Cano, « c’est une belle récompense ».

Malgré la défaite, ROCHER, ROBINEAU et CHIONI, malmenés 8e de finale par Madagascar (0-10  avant de s’imposer 13-10), effectuent une belle opération comptable au classement. Car ceux qui avaient misé de gros espoirs sur la cité de l’enclave des papes sont tombés de haut. MALBEC, SAVIN, RANDRIANARISON, SARNELLI, CAUMEL, SAISSI, LIEBALLE, ROSATI, Dylan CANO, DEVEZEAUD, CANTO, PEREZ, DURAND, CALISSI ont coulé trop rapidement. Seul le Malgache Christian ANDRIANTSEHENO, finaliste à Mende, a tiré son équipe trop inconstante en quart de finale avec deux points à la clé qui pourraient compter à l’heure du décompte final. Kevin MEISS, victorieux à Mende, a lui échoué en 8e de finale, à la porte des points, tout comme GIRE, MARGERIT et SANTUCCI, balayés en 16e de finale (13-0) par Madagascar.

SUPRANATIONAL VILLE DE VALREAS – ETAPE 8  PPF TOUR 2016
189 triplettes. Délégué : Régis CERRUTI
Finale :
Benhaim-B.Cano-M.Oinne (N.H) bat Rocher-Robineau-Chioni (N.H) 13-2
Demi-finales : Benhaim-B.Cano-M.Oinne (N.H) bat Rito-Vivier-J-A.Debard (N.H) 13-4 ; Rocher-Robineau-Chioni (N.H) bat Ricou-Pelozuelo-Mourre (N.H) 13-0
Quarts de finale : Benhaim-B.Cano-M.Oinne (N.H) bat Andriantsheno-Padeiro-Rakotoarivelo (N.H) 13-3 ; Rocher-Robineau-Chioni (N.H) bat A.Gargowitch-T.Gargowitch-Barrocco (N.H) 13-2 ; Ricou-Pelozuelo-Mourre (N.H) bat Monaco 13-0 ; Rito-Vivier-J-A.Debard (N.H) bat Aymard-Boisse-Mittica (Nyons) 13-9

http://www.petanquefrancaise.com/uploads/PETANQUE_Analyse_et_Bilan_Etape_8_PPF_TOUR_2016_Valreas.pdf

Partager