Le

C’était écrit. Presque une certitude. On savait que cette étape dans la Haute-Loire serait cruciale pour lisser la hiérarchie au classement du PPF TOUR 2016 AnaHome Immobilier. Certains l’ont bien compris, d’autres ont laissé de belles et grandes illusions au Puy en Velay, noyant leur chagrin sous les trombes d’eau du samedi matin en attendant des jours meilleurs.

On savait également que le contingent malgache serait difficile à contrer. Lorsque la quantité s’allie à la qualité, ce petit pays ou la pétanque est roi devient invincible. Avec le retour d’un temps ensoleillé et agréable, Christian ANDRIANTSEHENO, actuellement en pleine réussite sur la tournée des Masters avec Sport Boules 2024, a emmené dans son sillage ses compatriotes Anthony RAMAMONJISOA et surtout Patrick RAMAMINIRINA, en difficulté avec l’équipe nationale de Madagascar lors des étapes qualificatives des Masters, mais plus à l’aise sur le PPF TOUR AnaHome Immobilier à l’image de sa finale à Mende. Grâce à un succès expéditif (13-1) sur la triplette de Langon (DASNIAS-WINTERSTEIN et ROBERT qui ont aussi inscrit des points précieux, notamment pour les deux premiers déjà primés à Fréjus), ANDRIANTSEHENO, désormais 4e au classement, et RAMAMINIRINA, qui vise une sélection pour le Mondial 2016 à domicile, se sont replacés de manière idéale. Sans faire de bruit, GIRE-RADNIC-JOUFFRE, vainqueurs à Andrézieux, ont gratté deux points intéressants, tandis que le champion du monde TAT 2015, le Belge Claudie WEIBEL, a décollé en compagnie de MILEI grâce à son statut de demi-finaliste.

En l’absence des hommes forts du circuit (GASPARINI, DECROIX, CHIONI, ROCHER, ROBINEAU, DA CUNHA, DIONISI, N’DIAYE) qui ont empilé de précieux points dans la course à la qualification à La Grande Finale PPF Orezza (19-21 janvier 2017 à Fréjus), on attendait des LOY, CORTES, MALBEC, DELYS, RIZO, MARGERIT, N’GUYEN, qu’ils élèvent leur niveau. Il n’en a rien été. La pluie a certainement bouleversé la hiérarchie et noyé quelques velléités.

Chez les féminines, le triptyque Palavas-Carmaux-Espalion (4 étapes en dix jours) a lissé les positions au classement. Encore une fois dans les points, Florence SCHOPP s’est rapproché de la tunique jaune détenue par Marie-Christine VIREBAYRE. Le gros coup du week-end a été réalisé par le tandem Léa ESCODA-Agnès VIENS. En retrait au classement, la championne de France triplette 2016 a signé une superbe performance aux côtés de la pointeuse gardoise, qui fait un bond spectaculaire au PPF TOUR AnaHome Immobilier. En finale, le duo a dominé (13-8) Fabienne CHAPUS et Muriel SCUDERI, sacrées elles aussi championnes de France à Bagnols sur Cèze (avec Escoda) et qui ont quasiment assuré leur rang dans la pré-liste qualificative de La Grande Finale.
En panne de confiance et usées par la répétition des compétitions, Cindy PEYROT et Alison RODRIGUEZ ont besoin de souffler. Celles qui ont signé un zéro pointé auront l’occasion de se racheter le week-end prochain à Mulhouse tandis que les hommes seront à Bastia. Deux étapes, deux destinations qui vaudront chères. On va se régaler.

INTERNATIONAL LE PUY EN VELAY – ETAPE 13 PPF TOUR 2016
FINALE : Madagascar bat DASNIAS-ROBERT-WINTERSTEIN (Langon 41) 13-1
DEMI-FINALES : Madagascar bat WEIBEL-USAI-MILEI (N.H) 13-3 ;  DASNIAS-ROBERT-WINTERSTEIN (Langon 41) bat HERIN-BEGOIN-LAMBERGER (Pétanque Arlancoise 63) 13-6

NATIONAL FEMININ LE PUY EN VELAY – ETAPE 13 PPF TOUR 2016
FINALE : ESCODA-VIENS (N.H) bat CHAPUS-SCUDERI (Salindres 30) 13-8
DEMI-FINALES : ESCODA-VIENS (N.H) bat ANDRODIAS-CHASTANET (N.H) 13-6 ; CHAPUS-SCUDERI (Salindres 30) bat PEREZ-FERRER-TREZIT (N.H) 13-2

CLASSEMENT PPF TOUR 2016

http://www.petanquefrancaise.com/uploads/PETANQUE_Analyse_et_Bilan_Etape_13_PPF_TOUR_2016_Le_Puy_en_Velay.pdf

           

Partager