QUAINTAIS – SUCHAUD : un nouveau maillot !

QUAINTAIS face à FOYOT, du déjà vu lors des championnats de France triplette de 2006 avec à nouveau la victoire de QUINTAIS – SUCHAUD associé cette année à LUCIEN. 

Les championnats de France triplette avaient lieu ce week-end à Béziers au pied du stade de la Méditerranée. Une compétition qui paraissait prometteuse avec un bon nombre de champions présents, plus de 2000 places dans les tribunes et une météo ensoleillée. 

Dès le samedi les spectateurs n'ont pas été déçus du spectacle, alors que la formation de Quintais a empoché dès midi sa place pour les 16èmes de finale pour certain le chemin était beaucoup plus compliqué. Dès 14 heures  les récents champions de France doublette FAZZINO et OLMOS venaient à bout de la formation de DELHORME. D'un autre côté les champions de France en titre Claudy WEIBEL, David LE DANTEC et Stéphane LE BOURGEOIS ont disputé une partie très sérée face à la formation de la ligue Rhones-Alpes de Christophe SARRIO, Romain FOURNIE et Angy Savin; après 3 tirs au bouchon s'est finalement les champions en titre qui se sont imposés sur le score de 13 à 12. Ces derniers se sont ensuite inclinés aux cadrages face à l'équipe très en forme de ROBINEAU – RADNIC et MARGUERIT. Les rhodaniens de LACROIX – LEBOURSICAUD et HIDALGO ont eux aussi vu leur parcours se terminer prématurément après une partie disputée face aux Tarnais de BAUEUR. En 8ème de finale, c'est FAZZINO qui a chuté face à ROBINEAU, ROCHER n'a pas eu raison de BAUEUR et la formation Midi-Pyrénéenne de LELLOUCHE a également connu la défaite. QUINTAIS et SUCAHUD ont de leur côté du sortir les carreaux pour passer la barre des huitièmes de finale face aux Hauts de France, menés d'abord 3-11 puis 8-11 ils ont alors fait 4 carreaux pour arracher la victoire et se donner un bon coup de "peps" pour les parties à venir.

Les quarts de finale ont été rapide pour la formation Tarnaise s'est imposée en quelques mène face aux Nordistes de BOUTELIER de même pour FOYOT qui après avoir noyé le bouchon la première mène pour se sauver d'un mauvais départ s'est finalement imposé sur le score de 13 à 0 face aux Alpes-Maritimes de BETONI – LAKHAL et N'GUYEN VAN. De son côté QUINTAIS a eu quelques difficultés à venir à bout des Varois de BETTONI FAUDON et GUGLIELMO après trois tirs d'affilés au bouchon. Enfin ROBINEAU remportait quant à lui son quart de finale 13 à 9 face à l'équipe de ABERKANE, PERIOCHE et ALBARET. L'équipe de ROBINEAU – RADNIC et MARGUERIT qui garde néanmoins un goût amer de leur 1/2 final après un tir à la gagne avec le point pare terre de la part de Stephane ROBINEAU qui a croiser le bouchon pour finir dans les boules de l'équipe FOYOT en leur offrant la place pour la finale.

Pour se qualifier pour la finale QUINTAIS a une nouvelle fois eu du fil à retorde face au Tarn de BAUEUR, BAUEUR et ZANELLY déjà tombeur de LACROIX, LE BOURSICAUD et ROCHER puisque mener tout le début de parti ils ont finalement rattrapper leur retard avant de s'imposer. La finale étaient donc prometteuse et nostalgique puisqu'en 2006 dans la même compétition les deux formations se sont déjà affronté pour finalement donner raison à QUINTAIS. Au départ on a connu un LUCIEN un peu moins au point que les parties précédentes intimidé par cette première finale national, FOYOT lui pratiquement irréprochable à l'appoint, accusé deux contre malheureux qui lui ont coûté des mènes qui auraient pu faire la différence de son côté. L'appoint très performant de Jean FELTAIN qui n'a eu que deux boules à tirer dans cette finale n'a pas eu raison dans cette partie puisque"il perd sa deuxième finale nationale et laisse empoché un premier titre à LUCIEN et un nouveaux sur le palmarès bien rempli du duo QUINTAIS, SUCHAUD. Après la victoire la semaine dernière de Christian FAZZINO, l'ancienne génération n'est pas encore prête à céder la place…