Interview Décalé – Simon Cortes

Allez, on continue notre saga, cette fois-ci c'est Simon Cortes qui s'y colle. Le champion du monde 2005 récemment papa et fan de foot répond à nos questions un peu… "décalées"…

Petite présentation…

Simon Cortes
Âge :
33 ans 
Date de naissance : 13/09/1980
Situation familliale : En couple avec un enfant
Ville : Lodève (34)
Profession : Surveilant dans un collège

 

 

Allons plus loin…

Simon, quelle et la célébrité que tu rêverais de rencontrer ?
Ahh, en tant que grand fan de football, je vais dire bien évidemment Zinédine Zidane !

Si l'on te dit plat préféré, tu reponds : 
Mmhh je dirais la raclette !

Ta plus grande fierté ?
Sans aucune hésitation, je te réponds ma compagne Mylene et mon fils Théo. J'ajouterais aussi la complicité que j'ai avec mon frère de coeur Henri Lacroix. Je suis vraiment très fier d'avoir une famille formidable.

Et au contraire, quel est ton plus grand regret ?
Difficile de répondre, je dirai de n'avoir jamais pu percer dans un autre sport que la pétanque.

Pratiques tu ou as tu pratiqué un autre sport ?
Oui le football j'en suis et un fan et un adepte.

Quel est le meilleur conseil que l'on t'ait donné ?
Ne jamais prendre la grosse tête et surtout toujours rester soi-même.

As-tu des surnoms ?
Non, je n'ai pas de surnoms particuliers.

Quel est ton métier de rêve ?
Ah ça je peux te répondre directement, j'aurais énormément aimé être avocat.

Ton plus beau moment dans ce sport ?
Il n'y en a pas qu'un, plutôt deux qui m'ont marqué, d'abord mon premier titre de champion de France remporté en 2001 alors que je participais pour la première fois à un championnat de France et puis bien sur le titre de champion du monde remporté en 2005 avec Philippe Suchaud, Julien Lamour et Henri Lacroix !

Avant les parties, tu as un toc ou une manie ?
Non, je ne suis pas supertitieux et je ne crois pas en toutes ces choses porte bonheur.

Pour toi, à part ta date de naissance, quel est le truc le plus important ?
Le plus important à mes yeux est que toute ma petite famille aille bien.

Pour finir Simon, as-tu un conseil, une astuce à une personne qui souhaiterait devenir bouliste ?
Et bien je lui dirai sûrement de ne pas se prendre la tête et de prendre la pétanque comme un jeu, un divertissement, ça reste notre passion avant tout.

Un grand merci à Simon Cortes pour avoir joué le jeu de l'interview Décalé ! Et rendez-vous dans un mois pour un nouvel épisode !